Noël en famille

Noël en famille

Comment réussir son Noël en famille ? Voici 5 conseils pour y parvenir, avec l’aide de l’ouvrage Des clés pour améliorer les relations parents-enfants (EdB) du psychologue Yves Boulvin.

Conseil n°1 : Eviter d’aborder les sujets qui fâchent

Non, on ne peut pas rire de tout ni parler de tout sans risques, et croire aussi qu’on peut débattre de tout, même avec ses proches. Il y a certains sujets de brouille familiale, la vente de la maison de famille par exemple, qu’il vaut mieux ne pas aborder à Noël, et trouver un autre moment pour cela dans l’année. C’est encore plus vrai cette année avec la crise sanitaire : évitons d’en parler, ne cherchez pas à tout prix à en discuter ou pire, à avoir raison, car vous allez vite mettre mal à l’aise vos proches, surtout ceux qui ne souhaitent pas en parler, pour une raison ou pour une autre. Perdez définitivement de vue l’idée de convaincre, même par la raison, en tout cas en ce temps de retrouvailles familiales. Priorité doit être donnée à la paix familiale !

Conseil n°2 : Eviter d’obliger la présence de tous

En faisant de Noël un rendez-vous contraint, vous lui donnerez un aspect négatif. Chacun doit être libre de vivre ce moment selon ses envies, ses aspirations du moment. Les vacances sont une occasion donnée par le calendrier de se revoir, à condition d’y mettre de la souplesse, au risque de devenir sinon une fête où l’on va à contrecœur. C’est un mi-chemin à trouver entre l’invitation et le devoir familial, car l’obligation de venir peut créer une distance. C’est la fête de la naissance de Jésus : Lui-même nous apprend à venir le voir, mais aussi à s’en aller lorsque c’est nécessaire : que chacun reste libre ! Surtout les amis de cœur, les fiancés, par exemple.

Conseil n°3 : Donner la priorité aux moments privilégiés

Nous pouvons avoir tendance à concentrer notre énergie sur le temps de repos que représentent les vacances de Noël, en oubliant que les liens familiaux se tissent aussi dans le quotidien de chaque famille au sens strict, sans forcément toute la famille autour au sens large ! Il important de se garder des temps privilégiés parents-enfants : balades, jeux de société, temps de lecture le soir au coin du feu avec une tisane et des chocolats ou des marrons glacés. En sortant de la routine avec un goûter, un cinéma avec son aîné ou une visite d’église avec son mari, les liens se renforcent entre les différents membres de la famille. Parfois on a tout simplement envie d’un autre Noël, davantage ancré dans l’intimité et le temps passé ensemble.

Conseil n°4 : Vivre un nouveau Noël en famille chaque année

Façonné par des souvenirs de l’enfance, Noël peut avoir une image déformée, voire même blessée, ou bien sinon idéalisée, revivre l’exact souvenir d’antan de Noël n’étant plus possible. Savourer avec un autre regard ces fêtes en famille peut demander un certain temps, parfois même plusieurs années. On peut apprécier ces retrouvailles en gardant nos souvenirs dans un coin de notre tête pour vivre un Noël différent mais avec des sentiments aussi forts ! Surtout lorsqu’on avance dans la vie : avec des enfants, par exemple, c’est l’occasion de vivre un tout nouveau Noël chaque année !

Conseil n° 5 : Penser à l’essentiel

N’oublions pas que Noël, c’est moins une effervescence de cadeaux que la naissance de Jésus ! A chacun d’y penser d’une manière qui lui est propre.

Rappelons-nous que Jésus est né dans une mangeoire, au fond d’une étable obscure, et non dans l’opulence d’un hôtel quatre étoiles décoré pour Noël. Parfois, faire la fête l’emporte sur l’importance spirituelle de cette fête historique : essayer de vivre profondément la naissance de Jésus, en épousant par exemple les sentiments de sa mère au moment de l’évènement et de la joie qu’il procure. Cela peut demander un long temps de silence personnel, quitte à se rendre dans une église. Et si vous proposiez aussi un temps de prière familial, le soir autour de la crèche ?

Pour réussir son Noël en famille, plus important restera toujours d’être dans cette joie du partage, du don, avec une attention pour les autres et particulièrement ceux qui peuvent souffrir, au sein de nos familles.

Et vous, comment vivez-vous votre Noël en famille ? Venez en parler avec nous sur le chat’ !

chat'e avec nous !

Pour aller plus loin :


ET SI ON PARLAIT DE NOËL ? VIENS CHAT'ER ! 👇



Vous aimez cette plateforme ? Aidez notre association, qui ne vit que de dons, par un don, maintenant, même petit : aidez-nous