Voici 7 raisons pour lesquelles aller à la messe de minuit !

La veille de Noël, nous sommes tous affairés aux derniers préparatifs de la fête, à l’emballage des derniers cadeaux… Parfois même, le soir venu, nous ne sommes pas encore prêts : et si c’était justement le moment de nous arrêter pour prendre un peu le temps de se préparer à Noël, de préparer son cœur ?

1. La messe de minuit, c’est répondre à une invitation

La messe de minuit est une invitation de l’Enfant-Jésus de la crèche : s’y rendre physiquement, c’est répondre à son invitation. (Et Jésus, ce n’est pas n’importe qui. 😉

3. Chaque messe est un cadeau

Pendant toute l’année, chaque messe propose le don inimaginable de Dieu, avec sa présence réelle : y participer signifie se préparer à Le rencontrer, à l’accueillir dans son cœur. Et pourquoi pas ?

Messe de minuit diffusée à la télévision

Messe de minuit diffusée à la télévision

3. Laisser un espace pour l’Autre

Savons-nous laisser une place à l’Autre, le tout Autre ? Parfois, à Noël, nous ne voulons  que nous-mêmes, dans un entre-soi au coin de la cheminée. Nous voulons des choses tangibles, un bonheur expérimentable, la réussite de nos projets personnels que nos vœux les plus chers soient exaucés. Pourquoi pas, mais plutôt que nous « remplir » totalement de nous-mêmes, sommes-nous encore capable de laisser une place à Dieu ?

4. Être ouvert à la surprise

Noël nous réserve beaucoup de surprises : êtes-vous prêts à toutes les recevoir ? Dieu s’est fait homme pour que nous puissions l’aimer. La messe de minuit est une occasion d’accueillir ce grand cadeau d’une rencontre avec Lui. (Et qui n’a pas besoin d’être emballé. ;-))

5. Goûter à la vraie lumière

La lumière de Noël, c’est la vraie la lumière, celle qui vient de Dieu. Car Dieu est pure lumière, splendeur de la vérité et de l’amour. Il est bon. Il est le véritable bien, le bien par excellence. La messe de minuit nous donne un avant-gout de la pure splendeur de la vérité et de l’amour de Dieu.

Messe de minuit au Canada

Messe de minuit au Canada

6. Se laisser toucher par la joie

A la messe de minuit, nous pouvons nous laisser toucher par cette joie de Noël : la vérité existe, elle s’est manifesté par un Petit Enfant venu pour nous sauver. C’est une bonne nouvelle : la pure bonté existe. La pure lumière existe. La pure beauté dans ce petit visage de l’Enfant Dieu existe. Dieu est bon et s’il est vraiment Dieu il est la puissance suprême, il est le roi de la création, le roi de l’univers. De tout cela nous pouvons nous réjouir simplement en cette nuit de Noël, avec les anges et les bergers présents à la crèche ! Venez : accourons nous aussi !

7. Trouver la confiance

“Le fait que Dieu se fasse petit enfant, afin que nous puissions l’aimer, afin que nous osions l’aimer, et que, comme un petit enfant, il se mette avec confiance entre nos mains, nous émeut toujours de nouveau. Il dit presque : je sais que ma splendeur t’effraie, que devant ma grandeur tu cherches à t’affirmer toi-même. Eh bien, je viens donc à toi comme un petit enfant, pour que tu puisses m’accueillir et m’aimer.” (1)

Pour aller plus loin :

Notes

(1) Pape Benoît XVI, homélie pour la messe de minuit du 24 décembre 2012.