Hier, la maman de Carlo Acutis, jeune bienheureux béatifié par le pape François le 12 octobre 2020, nous a envoyé ce beau cadeau de Noël un peu en avance : une méditation de Carlo sur Noël ! Nous l’avons traduite pour vous de l’italien au français. Il nous parle aussi de la crèche de Saint François d’Assise (qui fête cette année ses 800 ans).


Un méditation de Carlo Acutis sur Noël

 

Et le Verbe se fait chair et il vient habiter parmi nous.

Evangile de Jean 1,14-18

 

Dieu s’est fait Homme, Il est venu habiter parmi nous nous, l’Emmanuel “Dieu avec nous”. Dans la plénitudes des temps, Dieu s’est manifesté, Il a montré son visage, celui de Jésus. Le Verbe de Dieu choisit de naître dans le monde, pour être plus près des hommes. Et Jésus, semblable aux hommes est vainqueur de la mort, sortant vivant du tombeau, avec Son Corps.

Mais comment se peut-Il que la parole éternelle toute puissante puisse devenir un homme mortel, assumant notre nature fragile et limitée ?

L’unique réponse à cette question c’est l’Amour ! Nous aimant infiniment, Dieu a voulu s’unir à Lui à travers l’Eucharistie*.

De même qu’Il est venu il y a 2000 ans dans un petit pays de Palestine, où Dieu pour nous sauver à décider de s’incarner, assumant la condition humaine, ainsi encore aujourd’hui chaque fois que la messe est célébrée dans le monde, Dieu continue et actualise ce même Plan de Salut en se faisant nourriture et boisson pour nous aider à devenir des saints.

Jésus, déjà, manifestait implicitement sa Mission (ou destin) de devenir notre nourriture et notre boisson, choisit de naître dans un petit bourg appelé Bethléem, qui en hébreu signifie “maison du pain” (Beyt lehem – בֵּיִת לֶחֶם) et en arabe signifie “maison de la viande” (Bayti Laḥmin – بَيْتِ لَحْمٍ‎).

Jésus dira de Lui-Même :

« Je suis le Pain Vivant descendu du Ciel. Celui qui mange de ce Pain vivra éternellement et le Pain que je donne, c’est ma chair pour la vie du monde”

Jean 6,51

Dieu s’est fait Homme pour que l’homme devienne semblable à Dieu.

Encore aujourd’hui, nous pouvons entrer en relation avec Dieu à chaque célébration eucharistique. Jésus se fait notre nourriture et notre boisson à travers lesquelles Son Corps et Son Sang s’assimilent à notre corps et à notre sang.Il n’est pas facile de comprendre et d’accepter cette vérité. Nos sens, en effet, voient et goûtent seulement un morceau de pain et un peu de vin. Seule la Foi peut reconnaître vraiment que dans ce pain et dans ce vin consacrés se cachent le Corps et le Sang du Seigneur.
Jésus dit :

“Prenez et mangez, ceci est Mon Corps. Prenez et buvez ceci est Mon Sang.”

Il est nécessaire de toujours regarder ce Mystère avec étonnement et avec des yeux neufs. Dieu le Père a envoyé son Fils Jésus parmi les hommes pour qu’Il devienne un avec Lui.

“Qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi et moi en lui”

Jean 6,56

 

Il sera réellement en moi et moi je serai près de Lui. A travers l’eucharistie, nous serons tous Un avec Lui. Imitons Saint François d’Assise qui, à Noël de 1223, a voulu faire mémoire de la crèche de l’Enfant Jésus né à Bethléem, pour voir avec les yeux du corps, la pauvreté et l’abaissement dans lesquels Dieu a choisi de venir dans le monde. Il fit faire une grotte avec l’âne et le bœuf. Aucune statue, mais un berceau avec du foin sur lequel fut célébré l’Eucharistie.

Au milieu de cette nuit, pour François, il y avait l’Eucharistie : comment Dieu s’est fait homme dans le sein de Marie, ainsi Il se rend Présent, et visible à nos yeux, dans le Pain et le Vin consacrés. Quand nous vivons Noël, réalisons que l’Enfant Jésus va naître en chacun de nous et permettons-Lui d’être le Roi de notre Coeur !

Carlo Acutis


Et vous, connaissez-vous Carlo Acutis ? Voulez-vous le prier avec nous sur le chat’ ?

Pour aller plus loin :

 

* Le mot « Eucharistie » signifie « action de grâces » : remercier Dieu. C’est le peuple qui remercie Dieu le Père, par son Fils Jésus, pour le don qu’il nous fait de sa vie donnée sur la Croix. Il s’agit plus particulièrement de l’action de grâce prononcée d’abord au repas juif  : Jésus a institué l’Eucharistie, la veille de sa Passion, à la cène.  Ainsi l’Eucharistie commémore la Pâque, la sortie d’Égypte, où le peuple juif était persécuté. Chez les catholiques, l’Eucharistie est la célébration du sacrifice du corps et du sang de Jésus Christ présent sous le pain et le vin, pendant la messe. Ainsi, par les mains du prêtre, Jésus devient présence réelle dans le petit bout de pain qu’on appelle l’hostie.