Comment aider ceux qui sont dans le besoin pendant le temps de Noël ?

On sait bien que la période de Noël n’est malheureusement pas vécue de la même façon par tous : il y a toujours, hélas, des blessés de la vie, des laissés pour compte. Comment faire pour éviter ce genre de situation et transformer, à notre humble niveau, cette période, un temps béni pour chacun ? Si vous êtes à court d’idées, lisez cet article…

Il est très facile de détourner notre regard quand ça nous arrange. C’est bien Jésus qui a dit : « Des pauvres, vous en aurez toujours avec vous ». Alors, qu’est-ce qu’on peut y faire ! L’argument est futile car il nous renvoie à notre incapacité à lever le petit doigt… Et, chacun de nous peut se sentir concerné.

Donc, ouvrir les yeux est exigeant, mais c’est également permettre que Noël soit pour tous : qui ne connaît pas dans son entourage quelqu’un qui est seul, malade désespéré, sans le sou…

Agir pour ceux qui sont dans le besoin à Noël

Une fois ce premier pas franchi, il ne suffit pas d’en rester aux bons sentiments, il faut maintenant, passer aux actes. De ce point de vue, beaucoup de possibilités s’offrent à nous. La première, comme je l’évoquais, se traduit par les petits services que nous rendons autour de nous : faire des courses pour une personne âgée de notre entourage, visiter une personne seule, appeler quelqu’un qui est en souffrance… C’est à chacun d’inventer des moyens pour que la charité devienne une réalité concrète.

Pour aider ceux qui sont dans le besoin à Noël, vous pouvez également vous joindre à un service organisé : servir la soupe sur votre paroisse, par le biais d’une association comme le Secours Catholique, devenir bénévole le temps des fêtes et organiser un repas festif pour Noël ou le 31 décembre…. Là encore, les opportunités ne manquent pas, il suffit de se renseigner.

Un témoignage

Je finirai par un témoignage personnel. Il y a quelques années, trois semaines avant Noël, j’étais de passage pour une journée à Paris. Avant de reprendre le train, je longe les quais de Seine et tombe sur une personne qui me dit qu’elle est dans la rue depuis six mois et qu’elle n’a rien pour manger. Je lui propose alors de m’accompagner Gare de Lyon et, sur place, je lui achèterai son déjeuner. Nous avons parlé pendant ½ heure : elle m’a raconté son histoire et m’a dit qu’elle s’apprêtait à passer Noël seule. Je lui ai répondu qu’il y avait certainement une paroisse sur Paris qui organisait un repas de Noël pour les personnes dans le besoin. Arrivés Gare de Lyon, comme promis, je lui ai acheté son déjeuner. Mon plus beau cadeau a été de l’entendre me dire : « Merci d’avoir pris du temps pour m’écouter… »

Oui, un véritable Noël ne peut se concevoir sans s’ouvrir aux autres : c’est le sens de la crèche et ce que nous rappelle ce petit enfant endormi sur la paille.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Voulez-vous aider les gens qui sont dans le besoin à Noël ? Venez en parler avec nous sur sur le chat’ :

« Venez les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume préparé pour vous depuis la fondation du monde. Car j’avais faim, et vous m’avez donné à manger, j’avais soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli ; j’étais nu, et vous m’avez habillé ; j’étais malade, et vous m’avez visité ; j’étais en prison, et vous êtes venus jusqu’à moi ! »

Matthieu 25,34-36

 

Pour aller plus loin :