Comment choisir le cadeau idéal pour Noël ?

Nous arrivons bientôt à Noël et déjà, comme chaque année, se pose la question des cadeaux que nous allons offrir. Quels cadeaux choisir ? Existe-t-il un cadeau « idéal » ? Vous trouverez quelques réponses en lisant cet article.

Qu’est-ce qu’un cadeau ?

C’est bien la première question que nous pouvons, légitimement nous poser. J’aimerais, à ce sujet, rappeler que nous sommes déjà un cadeau par les autres, ne serait-ce que par ce que nous sommes. Donc, même si nous n’avions rien à offrir, le fait d’exister, d’être nous-même est un cadeau pour les autres.

Ceci-dit, un cadeau est quelque chose que l’on offre : nous avons pu l’acheter, le fabriquer nous-même… peu importe. L’essentiel est que cela a supposé un investissement de notre part. Ensuite, la finalité reste la-même : faire plaisir. L’important est la gratuité du geste. Je me souviens d’une personne rencontrée sur les quais de Paris, qui était dans la rue depuis six mois et n’avait pas à manger. Nous étions trois semaines avant Noël. J’ai pris du temps pour discuter avec elle, nous avons marché ensemble vers la Gare de Lyon où je prenais mon train et, en arrivant, je lui ai offert son déjeuner. Je n’en ai jamais cherché le moindre remerciement, mais j’ai fait ce qui me semblait naturel en pareille circonstance.

Et vous, où en êtes-vous de vos cadeaux de Noël ?

Quel cadeau offrir ?

Une fois le terme « cadeau » explicité, demandons-nous quel cadeau offrir. Plusieurs critères peuvent entrer en jeu : la valeur, la personne, le but… En ce qui concerne la valeur, chacun sera libre mais bien souvent, ce n’est pas parce qu’un cadeau est cher qu’il fera plus plaisir. Il arrive même, hélas, qu’au lendemain de Noël, le cadeau soit revendu car il ne correspondait pas au désir de la personne.

Donc, même si vous vous êtes légitimement fixé un budget pour les cadeaux, inutile de vous ruiner. Ce qui importe, c’est le cœur. Je sais que, dans mes choix de cadeau, je privilégie toujours la beauté, l’utilité, et surtout le centre d’intérêt de celui qui recevra le cadeau. Et à partir de là, en cherchant, je trouve toujours à des prix raisonnables. L’important est le geste. Je serai toujours touché si un enfant m’offre, comme cadeau, un dessin qu’il a fait lui-même…

Enfin, Noël étant une fête chrétienne rappelant la naissance de Jésus, il n’est pas interdit d’offrir un cadeau religieux. J’ai été sacristain à la cathédrale de Rennes. Une veille de Noël, le matin, je croise une personne qui visitait la cathédrale. Nous parlons de Noël et elle me dit qu’elle est venue sur l’invitation d’une amie, pour voir le célèbre tableau de La Tour La Vierge et l’enfant, exposé au Musée de Bretagne. À cette occasion, elle aimait bien rentrer dans un édifice religieux., parce qu’il y a une présence. Je lui dis qu’elle a raison, que Dieu a un cadeau pour elle et lui propose de revenir en début d’après-midi. Et, je reçois cette invitation, dans le cœur, à lui offrir une bible. Je vais donc en acheter une et la met dans un paquet cadeau. Lorsque je la revois, je lui offre en lui disant : « Joyeux Noël ! » Elle me répond, tout émue : « C’est le plus beau cadeau qu’on pouvait me faire ! Auriez-vous du temps pour discuter ? » J’ai réussi, entre deux messes, à prendre un moment pour discuter avec elle sur sa situation difficile mais aussi sur l’espérance que lui avait fait naître ce qu’elle venait de vivre.

Donc, pour faire un beau cadeau, il suffit des quelques ingrédients : l’amour, la gratuité du geste, l’attention à la personne. Et vous, qu’allez-vous offrir à Noël ? Venez discuter avec nous et échangeons nos idées de cadeaux :

« Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière ; et sur les habitants du pays de l’ombre, une lumière a resplendi. »

Isaïe 9,1

Pour aller plus loin :