La joie de donner lorsque l’on ne peut rien recevoir nous a fait vivre l’un des plus beaux Noël de notre vie.

De retour en France après 7 ans de voyage, nous voici un peu par hasard à Lyon. Une retraitée rencontrée il y a quelques jours nous a proposé de nous héberger quelques temps. Nous nous retrouvons seuls pour le réveillon dans cette grande ville que nous connaissons à peine. Comment rendre ce Noël joyeux et festif ?

Le dimanche précédent, nous apprenons alors à l’église qu’une soirée ouverte aux SDF et personnes âgées seules est organisée le 24 décembre, juste après la messe de Noël. Nous proposons nos services… hésitations des organisateurs qui ne nous connaissent pas… Finalement ils nous proposent d’ouvrir plusieurs centaines d’huîtres !

Et là, nous sommes invités à rester à la fête. Tout s’enchaîne, s’orchestre, se lie ! Les âges, les conditions, les provenances s’effacent pour laisser place aux partages, aux échanges… Chacun participe aux services, aux rires, à la joie… Nous décidons alors de récupérer les feuilles de chants de à l’église mitoyenne et lançons les cantiques de Noël, repris en chœur par les tablées. Tous sont ravis, heureux, souriants.

A minuit nous nous proposons pour raccompagner bras-dessus bras-dessous, deux vieilles dames à leur domicile. Elles sont comblées !

C’est un Noël que nous ne sommes pas prêts d’oublier !

Françoise et Arnaud