Fêter Noël un 25 décembre, est-ce une aberration ?  

Une objection semble apparaître à cette question : « les chrétiens ont tort de célébrer Noël le 25 décembre ». En effet, Jésus n’aurait pas pu naître à ce moment-là – il aurait fait beaucoup trop froid pour que les bergers gardent leurs troupeaux à l’extérieur (comme décrit dans Luc 2,8). » Cependant, il y a plusieurs réponses que nous pouvons donner pour élucider ce mystère !

D’abord une question de coutume

Premièrement, l’Église catholique célèbre effectivement la naissance de Jésus le 25 décembre, mais c’est plus une question de coutume que de doctrine. L’Église n’a jamais enseigné que c’était à cette date précise que Jésus serait né !

D’autres dates que le 25 décembre

Deuxièmement, bien que la plupart des chrétiens célèbrent aujourd’hui la naissance du Christ le 25 décembre, cela n’a pas toujours été le seul jour proposé. Vers 194 après Jésus-Christ, Clément d’Alexandrie a déclaré que le Christ était né le 18 novembre. Les autres dates évoquées étaient le 10 janvier, le 19 ou le 20 avril et le 20 mai (1). Cependant, celles de loin les plus habituelles étaient le 6 janvier ou le 25 décembre. Alors que cette dernière date a finalement été adoptée par l’Église catholique pour être utilisée dans sa liturgie, le fait que les autres alternatives n’aient pas été déclarées hérétiques montre que la question n’était pas considérée comme essentielle à la foi chrétienne.

L’impossibilité de la surveillance du pâturage : argument irrecevable

Troisièmement, les propositions qui placent la naissance de Jésus dans la partie la plus froide de l’année (18 novembre, 25 décembre, 6 janvier et 10 janvier) ne doivent pas être exclues sous prétexte de l’impossibilité de  la surveillance nocturne des troupeaux.

Les anciens Juifs ne disposaient pas de grands abris pour loger leurs moutons à l’intérieur. Les troupeaux étaient donc gardés à l’extérieur pendant l’hiver en Judée, comme ils le sont aujourd’hui même ailleurs dans le monde, y compris dans les endroits où la neige est courante (recherchez « Soins aux moutons l’hiver » ou « est-ce que les moutons ont froid ? » sur Internet !). Ces animaux sont adaptés à la vie en extérieur. C’est pourquoi ils sont couverts de laine, qui garde la chaleur de leurs corps et les protège de l’humidité.

De nos jours, les moutons sont toujours dehors, en hiver, en Israël : William Hendricksen cite une lettre datée du 16 janvier 1967, reçue du spécialiste du Nouveau Testament Harry Mulder, alors enseignant à Beyrouth. Ce dernier raconte avoir été à Shepherd Field près de Bethléem  la veille de Noël: « Juste à côté de nous, quelques troupeaux de moutons, comprenant même des agneaux, paissaient… Il n’est donc pas du tout impossible que le Seigneur Jésus soit né en décembre »  (2).

Alors que pensez-vous de fêter Noël le 25 décembre ? Dites-le nous via le chat’ !

Pour aller plus loin :


Notes

(1) Jack Finegan, Handbook of Biblical Chronology, 2e éd., §488, §553.

(2) Traduit de l’anglais au français par Corinne L – source : Jimmy Akin


ET SI ON PARLAIT DE NOËL ? VIENS CHAT'ER ! 👇



Vous aimez cette plateforme ? Aidez notre association, qui ne vit que de dons, par un don, maintenant, même petit : aidez-nous