Quand le temps est doux au début de l’hiver, on entend souvent le dicton : « Noël au balcon, Pâques au tison ».  Il est l’un des dictons les plus connus sur le temps qu’il fait. Quel est le sens et l’origine de cette expression ?

Sens du dicton « Noël au balcon, Pâques au tison »

Il signifie : « s’il fait chaud à Noël, il fera froid à Pâques ». Plus précisément, ce dicton indique qu’en passant Noël à son balcon – sous-entendu qu’il fait un temps assez doux jusqu’en décembre – le temps de Pâques sera très froid, le tison étant, dans la cheminée, un morceau de bois à demi-brûlé, encore incandescent, qu’on utilise pour se réchauffer.

En 1690, le dictionnaire de Furetière nous en précise le sens : « Pour dire que l’hiver est reculé et qu’on se chauffera à Pâques, si on se promène à Noël ». Ainsi un Noël doux amène la quasi-certitude d’un hiver tardif, avec un décalage dans les températures, invitant à rester très prudent pour les travaux des champs réalisés jusqu’à la période de Pâques. Sachant que la date de Pâques peut tomber, selon les années, entre le 22 mars et le 25 avril : plus cette fête arrive tôt, plus le dicton est vérifié ! Cependant, comme l’expliquaient Météo-France et le quotidien Ouest-France en 2018, ce dicton « n’a, en réalité, aucun fondement climatologique. Il n’y a pas de lien direct entre le temps qu’il fait à Noël et à Pâques ». En effet, les relevés météos recueillis de 1947 à 2017 montre que ce dicton n’a en réalité eu raison que quinze fois en soixante-dix ans !

Origine du dicton « Noël au balcon, Pâques au tison »

Le dictionnaire bilingue français-anglais de Cotgrave, en 1611, évoque le premier ce dicton, sous l’expression « À Noël au perron, à Pasques au tison ». Sa formulation actuelle date probablement du XVe siècle. Il faut dire aussi que dès l’antiquité apparaissent les premiers dictons liant la météo et les travaux des champs. Ainsi, le poète grec de l’Antiquité Hésiode, au VIIIe siècle avant Jésus-Christ, fut le premier à résumer dans des poèmes, Les Travaux et les Jours, un ensemble de précieux conseils pour les travaux des champs assortis de dictons météos.

Ceux-ci font partie de notre patrimoine et sont souvent liés aux jours des saints ou aux fêtes catholiques : « S’il pleut à l’Ascension, tout va à perdition », « À la Sainte-Simone (28 octobre), il faut avoir rentré ses pommes », « S’il gèle à la Saint-Gontran (28 mars), le blé ne deviendra pas grand ».

Beaucoup se sont transmis oralement d’une génération à l’autre et quelques uns son même arrivés dans le langage courant : « En avril, ne te découvre pas d’un fil », « S’il pleut pour la Saint-Médard (8 juin), il pleut quarante jours plus tard » et, bien sûr, notre fameux dicton « Noël au balcon, Pâques au tison ».

Déclinaisons de « Noël au balcon, Pâques au  tison »

« Noël au balcon, Pâques au(x) tison(s) » est la seule forme que nous connaissions aujourd’hui de ce dicton, mais au fil des siècles, il y en a eu de nombreuses déclinaisons : en 1690, on disait aussi  « Quand Noël a son pignon, Pâques a son tison » (le pignon étant synonyme de fenêtre), et il y a d’autres variantes : « Noël au buisson, Pâques au tison »,  « À Noël, les moucherons À Pâques, les glaçons », « Vert Noël, blanches Pâques »,  « Qui prend le soleil à Noël, À Pâques se gèle », « Quand pour Noël on s’ensoleille, pour Pâques on brûle le bois », « Qui se chauffe au soleil à Noël, le saint jour, devra brûler du bois quand Pâques aura son tour », « Quand à Noël, tu prends le soleil, À Pâques, tu te rôtiras l’orteil ».

Les Anglais aussi ont leur déclinaison : « Christmas on the porch, Easter by the fire », ainsi que les Espagnols « Navidad al balcón, Pascua al tizón ».

Citons enfin une forme parodique de « Noël au balcon, Pâques au tison » « Noël aux tisanes (ou en cabane), Pâques aux rabannes », la  »rabane » est un tissu en fibres végétales de raphia  ; c’est ici une expression qui se moque gentiment du couturier Paco Rabanne qui, au tournant du XXIe siècle, se répandit en prophéties paranormales dans les médias…

Et vous, utilisez-vous ce dicton ? Venez en parler avec nous sur notre chat’ !


ET SI ON PARLAIT DE NOËL ? VIENS CHAT'ER ! 👇



Vous aimez cette plateforme ? Aidez notre association, qui ne vit que de dons, par un don, maintenant, même petit : aidez-nous