L’Avent est-il présent dans la Bible ? La venue du Messie y est-elle annoncée ?

Chez les catholiques, pendant toute la période qui précède Noël et qu’on appelle l’Avent, les textes de la Bible choisis pour être lus lors des messes rappellent d’abord la longue attente, pour les Hébreux, du Sauveur annoncé par Dieu, et qui sera issu de la tribu de David :

« Un rameau sortira de la souche de Jessé (le père de David), un rejeton jaillira de ses racines. Sur lui reposera l’esprit du Seigneur : esprit de sagesse et de discernement, esprit de conseil et de force, esprit de connaissance et de crainte du Seigneur. Il ne jugera pas d’après les apparences, il ne tranchera pas d’après ce qu’il entend dire. Il jugera les petits avec justice, il tranchera avec droiture en faveur des pauvres du pays… » (1).

Petites précisions utiles, la village de naissance de Jésus, Bethléem en Judée, est la « ville de David » (2), de qui « sortira le chef qui fera paître Israël » (3). C’est donc bien là, contre toute attente, qu’on attend… le Messie !

L’Annonce faite à Marie

Ces lectures de l’Avent rappellent également comment fut conçu et attendu l’enfant Jésus : l’ange Gabriel apparaît à Marie et lui annonce :

« Tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus (…) L’Esprit Saint viendra sur toi, et le puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint, et il sera appelé Fils de Dieu » (4)

Jean le Baptiste est dans le coup…

Jean-Baptiste, fils d’Elizabeth et cousin de Jésus, appelait ses prochains à la conversion et annonçait la venue imminente du Fils de Dieu :

« Moi, je vous baptise dans l’eau, pour vous amener à la conversion. Mais celui qui vient derrière moi est plus fort que moi, et je ne suis pas digne de lui retirer ses sandales. Lui vous baptisera dans l’Esprit Saint et dans le feu » (5)

Un scoop qui n’en est pas vraiment un…

On peut aussi trouver une préfiguration de la venue du Christ dans la prophétie d’Isaïe : « le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière, et sur les habitants du pays de l’ombre, une lumière a resplendi ! » (6)

Cette lumière après un temps d’obscurité, n’est-ce pas celle du Christ qui vient au milieu des hommes, même dans les lieux les plus reculés et sombres, pour y apporter sa joie ?

Selon la Bible, le temps de l’Avent est donc un temps d’attente et de préparation : il s’agit d’ouvrir son cœur à la rencontre de Jésus-Enfant, dans notre vie, pour y laisser pénétrer la lumière, qui sera aussi, bien plus tard, celle de la Résurrection du Christ.

Notes

(1) Livre d’Isaïe (chap. 11, versets 1-10)
(2) Évangile selon saint Luc (2,4)
(3) Évangile selon saint Matthieu (2,5)
(4) Évangile selon saint Luc (1, 26-38)
(5) Évangile selon saint Marc (1,1-8) et selon saint Jean (1,19-28)
(6) Livre d’Isaïe 9,1