Avez-vous déjà entendu parler de la Chèvre de Noël ? Découvrez ce conte de Noël, d’après une légende scandinave (ici la version longue).

Il était une fois… car c’est ainsi que commencent tous les contes, avec ces mots magiques annonciateurs d’histoires extraordinaires qui portent en elles cette part de merveilleux qui fait rêver petits et grands. Donc, il était une fois, dans un froid pays du Nord, une jolie maison de bois ou habitaient Johan et Christina. En cette veille de Noël, la neige tombait abondamment. Les deux enfants, le nez collé à la fenêtre, semblaient scruter la nuit quand, tout à coup, ils entendirent cogner fortement à la porte. Ils se précipitèrent pour ouvrir et s’écrièrent, fous de joie : « C’est la Chèvre de Noël ! »

La Chèvre de Noël ?

En effet, sur le seuil se tenait une jolie chèvre blanche aux sabots luisants et qui venait, selon une vieille coutume scandinave, leur apporter des cadeaux. Elle s’excusa d’être en retard parce qu’elle avait dû aller distribuer une partie de leurs jouets à de pauvres orphelins. Les deux enfants se mirent à pleurer et à crier en lui disant que les cadeaux étaient pour eux, pas pour les autres.

La chèvre blanche, déçue par leur égoïsme, décida de leur donner une leçon : elle inclina sa petite barbiche trois fois et les enfants se retrouvèrent dans un traîneau filant à toute allure dans la nuit. Ils avaient froid et suppliaient d’arrêter le traîneau qui stoppa brutalement devant une grotte. Johan prit sa sœur par la main et ils y entrèrent mais il faisait très noir. Apeurés, ils regardaient autour d’eux et ils finirent par distinguer des petits personnages qui chantaient « Vive notre roi, car grâce à lui, la nuit va régner sur la terre pour toujours ! ».

C’est l’Étoile de Noël, celle qui annonce la naissance de l’Enfant

Les trolls, ces vilains petits lutins, entouraient un minuscule vieillard qui demanda si la nuit était enfin complète, ce à quoi les guetteurs répondirent : « Tout est noir sur la terre, ô roi, mais dans le ciel pointe une lueur qui grandit, qui grandit. C’est une grande étoile qui illumine toute la terre et qui fait disparaître la nuit ! » À ces mots, les enfants crièrent de joie en disant : « C’est l’étoile de Noël, celle qui annonce la naissance de l’Enfant Jésus ! » et les trolls, dépités, disparurent au plus profond de la grotte.

Quand les enfants se réveillèrent, ils furent surpris de retrouver au pied du sapin, croyant qu’ils n’avaient fait qu’un mauvais rêve. Tous les cadeaux étaient là et qu’elle ne fût la surprise des parents quand Johan et Christina leur annoncèrent qu’ils avaient décidé de partager leurs jouets avec tous les enfants pauvres de leur village.

…Et tout là-haut, tout là-haut, la jolie petite chèvre blanche souriait en secouant sa barbichette !