Des cadeaux bien sûr !

Mais qu’attend-t-on le jour de Noël ? Des cadeaux naturellement ! Mais quels cadeaux ? Il y a bien ceux que l’on reçoit ou l’on offre. Il y a ceux qui font plaisir et ceux qui tombent à plat. Ceux qui coûtent beaucoup d’argent et ceux qui demandent du cœur. On l’attend tous avec tant d’impatience cet échange de cadeau, un mois avant la date fatidique et on en rêve quelque soit notre âge. Et pourtant il faut bien reconnaitre que l’on en revient souvent avec une pointe de déception. Parce que l’on n’a pas reçu ce que l’on attendait ou que l’autre n’a pas semblé recevoir le cadeau qu’on lui faisait comme on l’avait imaginé. Car l’échange de cadeau n’est qu’une manière imparfaite d’exprimer nos sentiments les uns envers les autres. Et finalement, ne serait-ce pas cela, le trésor attendu de noël? Une marque d’amour!

fille qui attend

Recevoir des cadeaux pour combler un vide ?

Mais quel cadeau pourrait me rendre vraiment heureux ? L’argent ne fait pas le bonheur dit la sagesse populaire et ceux qui offrent les cadeaux ont aussi leurs limites et leurs imperfections qu’un cadeau même bien choisi ne vient pas combler. Et l’on reste avec ce vide qui nous a habité pendant toute cette préparation de Noël et que l’on croyait combler. Et c’est ça la bonne nouvelle ! Il y a un vide dans notre cœur comme pour un appel à quelque chose de plus grand, de plus vrai, de plus éternel. Et c’est cela la bonne nouvelle de Noël. Dieu t’aime et vient concrètement dans la vie de ceux qui l’accueillent. C’est ce que nous  rappelle cette fête de Noël où les chrétiens fêtent la naissance de Jésus. Dieu s’est fait homme il y a 2000 ans mais il est présent aujourd’hui chaque jour de notre vie. C’est le vrai cadeau de Noël.

La présence et les actions de Dieu dans la vie de nombreuses personnes sont connues, reconnues et attestées et pas seulement dans la vie des saints. Jésus d’ailleurs ne cherchait pas particulièrement la « bonne compagnie » mais il regardait d’abord le cœur. Et pas les cœurs « propres » mais les cœurs de désirs. Et c’est ainsi qu’il se fait l’ami de Zachée (Luc 19, 5-9)* ou guérit l’aveugle de Jericho (Luc 18, 35-43). Dans les apparitions à Ste Marguerite Marie Alacoque (une religieuse du 17e siècle), il dira: « voici mon cœur qui a tant aimé les hommes… et qui ne reçoit que des ingratitudes ». Car dans cet échange de cadeau de Noël, Jésus n’attend pas moins que notre attention, notre reconnaissance, notre amour pour commencer une relation avec nous. Il a fait le premier pas, oseras-tu lui répondre ?

Pourquoi tant d’illuminations le jour de Noël ?

Pour faire fête c’est certain. Mais parce que sans elles la journée serait bien sombre. Car en effet, le 25 décembre est le jour le plus court de l’année. Disons plutôt qu’il est le premier des jours qui se rallongent. Et ce n’est pas un hasard. Du temps des romains, c’était la fête du soleil. Les chrétiens ont naturellement choisi cette date pour signifier que le soleil de leur vie était Jésus et que ce Jésus est celui qui éclaire tout homme. Et comme une invitation à gouter ces jours qui rallongent lentement, le temps de Noël est une invitation à un nouveau départ. Une année à vivre différemment, en pleine lumière. Que risques tu à essayer un bout de route avec Jésus ?

Jésus, existe-t-il vraiment ?!

Il n’y a pas de fumée sans feu dit encore la sagesse populaire. Le film « Jésus, l’enquête » retrace avec beaucoup de sérieux et de précision l’enquête méthodique d’un journaliste américain cherchant à vérifier l’existence, la mort et la résurrection de l’homme Jésus. Les preuves historiques de l’existence de cet homme Jésus, certains des faits qui lui sont rapportés, sa mort sur la croix et sa résurrection sont nombreuses et solides. Le philosophe Pascal dans « Le Pari », établit qu’il y a plus à gagner qu’à perdre à croire à l’existence de Dieu. Madeleine Delbrel, une assistante sociale qui a vécu à Ivry sur Seine parle du chrétien comme un homme qui titube, car il a un pied dans le monde et un autre au ciel. Est-ce que croire en Dieu, ce n’est pas s’ouvrir à une autre vision de ce que nous vivons? Découvrir la vie en couleur? Entrer dans la 4° dimension ? Une sorte de Metaver sans le numérique.

« Je suis la lumière du monde, celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie. » Jean 8,12

Et si Noël cette année était différent ? Il y aura bien sûr les incontournables cadeaux emballés dans du papier de couleur mais ils pourraient être reçus en accueillant davantage avec le cœur l’intention avec lequel ils sont donnés. On ne manquera pas  toutes les illuminations qui rendent ces jours sombres si lumineux, mais serons-nous attentifs à ce désir de plus de lumière qui nous habite ? Et si au lieu d’essayer de le combler avec des guirlandes électriques et d’autres objets matériels, nous nous ouvrions à une rencontre ? Le jour de Noël, Dieu qui s’est fait homme en Jésus, se rappelle à nous.
Oseras-tu cette rencontre ? Viens en parler avec nous sur le chat’ !

chat'e avec nous !

Pour lire plus :

 

Partager l’article sur Facebook

*La Bible, Evangile de Luc, chap.19, versets 5-9

ET SI ON PARLAIT DE NOËL ? VIENS CHAT'ER ! 👇



Vous aimez cette plateforme ? Aidez notre association, qui ne vit que de dons, par un don, maintenant, même petit : aidez-nous