Noël dans l’art et la musique est très présent. Dans la peinture, à travers les siècles, la Nativité est le thème chrétien le plus représenté.

L'Annonciation de Fran Angelico (1432)

L’Annonciation de Fran Angelico (1432)

Noël en peinture

Songeons à l’Annonciation par Fra Angelico, la Nativité anonyme du XVème siècle du musée de Condé à Chantilly ou celle de Grünewald, l’Adoration des Bergers par Georges de La Tour ou Dürer, l’Adoration des Mages de Mathias Stonmer…

La sobriété du récit biblique de Noël (lire ici : le récit de Noël dans la Bible) a permis aux peintres une grande part d’interprétation. Noël apparaît très fréquemment à l’époque médiévale, mais aussi à la Renaissance, en raison de ses liens avec la liturgie chrétienne. Par ailleurs, ce thème de Noël permet de célébrer la Vierge en même temps que son fils Jésus.

L'Adoration des Bergers par Georges de La Tour (1593-1652)

L’Adoration des Bergers par Georges de La Tour (1593-1652)

Noël en musique

En musique, Noël ne se limite pas à la création contemporaine que nous connaissons bien avec les chants de Noël traditionnels populaires et folkloriques. Pensons par exemple à la puissance de l’Incarnation de Dieu à travers Jésus-Christ, exaltée dans le « Puer natus est » (« Un enfant nous est né ») grégorien, ou encore la messe de Minuit de Charpentier, sans oublier la cantate de l’oratorio de Noël de Bach (1), ou encore l’Adieu des Bergers à la Sainte Famille de Berlioz…

Nombreux sont donc les exemples de la magnificence avec laquelle l’art et la musique célèbrent Noël et la naissance du divin Enfant !

Vidéo en complément

Dans cette émission de KTO, pour nous aider à contempler ces oeuvres sublimes, à partir d’images de grandes peintures et d’extraits sonores : Isabelle Saint-Martin, de l’École Pratique des Hautes Études, enseignant l’histoire de l’art à la Sorbonne, et François Polgar, chef de choeur et musicologue.

Notes

(1) Un oratorio est une opéra sacré que l’on ne joue pas.