D’où vient donc la tradition des santons que l’on voit fleurir chaque année dès l’Avent dans les maisons chrétiennes, jusqu’à l’Épiphanie ?

Les santons proviennent des crèches, et les crèches… du Moyen-Âge. C’est Saint François d’Assise, qui, la nuit de Noël de l’an 1223, célèbre la messe de minuit à Greccio, en Ombrie (Italie), entouré d’une crèche vivante de son invention… Il invite les humbles animaux, ses « frères » qu’il aimait tant, à louer la venue de Jésus fils de Dieu, avec leurs amis humains.

Les crèches, au sens moderne du terme, apparaissent seulement au XVIe siècle en Italie, d’abord dans les églises, avec des personnages en bois, en plâtre, en argile, ou en cire… puis dans les maisons, notamment dans les demeures aristocratiques de Naples. Celle ville se distingua en effet par ses crèches riches et élégantes, construites sur plusieurs niveaux, et comptant de nombreux personnages. Peu à peu, elles se propageront dans le reste de l’Europe. Cependant, il n’est pas encore question des santons…

Lire aussi : d’où vient la crèche de Noël ?

Ce n’est qu’en 1793, à la Révolution, qu’on fit les premiers petits santons. Pour imposer les idées de la Révolution, les églises furent fermer, privant les gens d’aller admirer les crèches de Noël… C’est à ce moment-là qu’en Provence, on s’est mis à fabriquer des personnages pour faire des crèches clandestines chez soi. C’était de tous petits personnages fabriqués en mie de pain ou en carton pâte, qui pouvaient se cacher facilement. Ces petits personnages étaient de petits saints (« santouns », en provençal) : Joseph, Marie et l’enfant Jésus, d’où le nom de santons.

Crèche de Noël

Un Marseillais, Jean-Louis Lagnel eut l’idée de les faire en argile… et devint santonnier. Il existe de nos jours une forte concentration d’ateliers de santons entre Marseille, Aubagne, Aix-en-Provence, Arles. Les Bouches-du-Rhône en comptent soixante-deux, et dans le Vaucluse, ils sont vingt-six. Les santonniers les plus célèbres sont les maisons Fouque à Aix en Provence, Carbonnel à Marseille, et Escoffier à Aubagne. Aujourd’hui encore, de nombreuses familles sortent et installent de grandes crèches dès le premier dimanche de l’Avent, pour la plus grande joie des petits… et des grands !

Ecouter aussi sur ce site : la pastorale des santons de Provence

Sur le web : tous les personnages des santons (Wikipédia)

Source : d’après Wikipédia, Aleteia et Fleurus